Les résultats d'EMC défient la crise

A l'instar d'IBM, le numéro un mondial du stockage, EMC, a publié des résultats insolents poru son second trimestre, malgré le ralentissement de l'économie mondiale.

A l'instar d'IBM, le numéro un mondial du stockage, EMC, a publié des résultats insolents poru son second trimestre, malgré le ralentissement de l'économie mondiale. Le constructeur d'Hopkington (près de Boston) affiche ainsi des ventes en hausse de 18% (son 20e trimestre de croissance du CA à deux chiffres) avec un CA de 3,67 Md$ et un bénéfice net en progression de 13% à 377,5 M$.

Le stockage représente toujours la part prépondérante de l'activité d'EMC et les ventes de la division "Information storage" ont poursuivi leur progression pour atteindre 2,87 Md$ (+14%). Les ventes de NAS Celerra ont ainsi bondi de plus de 50%, tandis que les ventes de systèmes haut de gamme Symmetrix progressaient de 10%. Les ventes de systèmes de stockage de milieu de gamme Clariion n'ont toutefois pas connu autant de succès et n'ont que peu progressé. La gamme doit être prochainement "rafraîchie", ce qui pourrait expliquer un ralentissement des commandes clients. Dell pourrait aussi être en partie responsable du tassement des ventes des Clariion, le Texan ayant sans doute choisi de pousser un peu plus ses propres systèmes, issus du rachat d'EqualLogic, plutôt que ceux de son partenaire traditionnel, EMC.

Côté logiciel, VMWare a vu ses ventes poursuivre leur course en avant avec un bond de 54% à 456 M$, tandis que la division gestion de contenus et archivage de données (née notamment des rachats de Documentum et Legato) progressait de 18% à 204 M$. RSA enfin a vu ses ventes progresser de 15% sur un an pour atteindre 144 M$.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close