IBM met un milliard et demi de dollars dans les nanotechnologies

IBM pousse un peu plus son activité nanotechnologie et miniaturisation de processeurs en investissant un milliard et demi de dollars dans des usines et centres de recherche autour de ces deux thématiques.

IBM pousse un peu plus son activité nanotechnologie et miniaturisation de processeurs en investissant un milliard et demi de dollars dans des usines et centres de recherche autour de ces deux thématiques. Big Blue compte investir autour de trois axes : au niveau industriel, il s’agira d’étendre les capacités de son usine de East FishHill, dans l’Etat de New York. Au niveau recherche, les laboratoires College of Nanoscale Science and Engineering de l'université d'Albany recevront une allocation pour renforcer leur activité. Enfin, le conditionnement des puces devrait faire l’objet d’un traitement spécifique avec la création d’un centre dédié, toujours dans l’Etat de New York. Au total 1 000 emplois seraient créés dans le cadre de cet investissement.
L’objectif d’IBM – à l’instar d’Intel et d’AMD – est d’atteindre une finesse de gravure de 32 nm et 22nm pour ses processeurs afin notamment d’en diminuer la consommation à performance constante voire meilleure.
Big Blue expérimente également une technologie de silicium photonique qui véhiculerait les informations entre les coeurs d’une même puce.

Pour approfondir sur Processeurs et composants

- ANNONCES GOOGLE

Close