Après GlobalFoundries (ex-AMD), ATIC va racheter Chartered Semiconductors

Advanced Technology Investment Company (ATIC), le fonds souverain de l'Etat d'Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis), va racheter Chartered Semiconductor Manufacturing, l'un des grands fondeurs mondiaux pour environ 1,8 Md$ (3,9 Md$ si l'on inclut la reprise des dettes et le rachat des actions préférentielles).

Advanced Technology Investment Company (ATIC), le fonds souverain de l'Etat d'Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis), va racheter Chartered Semiconductor Manufacturing, l'un des grands fondeurs mondiaux pour environ 1,8 Md$ (3,9 Md$ si l'on inclut la reprise des dettes et le rachat des actions préférentielles). ATIC s'est déjà illustré l'an passé en rachetant à AMD ses usines de fabrication de processeurs, une opération qui a donné naissance à GlobalFoundries. GlobalFoundries dispose de capacités de productions avancées à Dresde en Allemagne où AMD avait implanté ses deux usines (Fab). La firme a aussi engagé près de 4 Md$ d'investissements dans la construction d'une nouvelle Fab dans l'Etat de New-York.

Le rachat de Chartered vient compléter le portefeuille d'ATIC et devrait lui permettre de mieux affronter la concurrence de ses grands concurrents taiwanais, TSMC et UMC. Tout d'abord, Chartered dispose d'une fab moderne à Singapour (Fab 7) capable de produire des puces en 32 et 45 nm (la firme s'appuie pour cela, comme GlobalFoundries, sur son alliance avec IBM pour la conception de circuits intégrés gravés dans des technologies allant de 45 nm à 22 nm). Chartered dispose aussi de quatre autres usines plus anciennes qui fournissent des services de gravures en technologie 110 nm à 350 nm. Plus des deux tiers des composants fabriqués par Chartered sont ainsi fabriqués dans des gravures supérieures à 65 nm. Le 65 nm représente 29% des revenus et seulement 2% du CA est dérivé de puces en 45 nm et en-deçà. Surtout, le fondeur dispose d'une solide base de clients (ce que GlobalFoundries n'a pas) avec des grands noms des semi-conducteurs tels qu'Agere (ex-Lucent Micro-electronics) ou Agilent (ex division microélectronique d'HP). Il est à noter pour mémoire qu'AMD avait annoncé en 2006 un partenariat avec Chartered pour la production de puces x86 en technologie 65 nm.

Selon ATIC, Chartered et GlobalFoundries devraient intensifier leurs collaborations au cours des prochains mois, ce qui ne veut pas dire fusion des deux entités. GlobalFoundries a en effet hérité de la licence x86 accordée par Intel à AMD mais à condition que ce dernier conserve le contrôle effectif de la société (ce qu'il fait au travers d'actions préférentielles).

En savoir plus sur LeMagIT:

AMD se sépare de ses activités de fabrication

GlobalFoundries (ex-AMD) va fabriquer des puces pour STMicro

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close