Atos-Origin et Sagem sécuriseront les passeports

L'Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS), créée début 2007, annonce avoir sélectionné Atos-Origin et Sagem Sécurité (groupe Safran) pour la mise en oeuvre et le déploiement des passeports biométriques sur l'ensemble du territoire français.

L'Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS), créée début 2007, annonce avoir sélectionné Atos-Origin et Sagem Sécurité (groupe Safran) pour la mise en oeuvre et le déploiement des passeports biométriques sur l'ensemble du territoire français. C'est le premier contrat de ce type passé par l'ANTS, bras armé de l'état en matière d'ajout de la biométrie dans les documents d'identité. Près de 5 000 dispositifs de recueil d'empreintes digitales seront déployés avant juin 2009, dans 2 000 mairies et 350 préfectures ou sous-préfectures.

Rappelons qu'Atos-Origin sort d'une période trouble, la montée de deux fonds anglo-saxons dans son capital ayant des mois durant mis en péril la stratégie de sa direction. Ces deux fonds, Centaurus et Pardus, poussant à un rapprochement de la SSII avec un autre acteur. L'arrivée récente au capital du fonds tricolore PAI Partners a stabilisé la société et écarté la menace d'une fusion.

De son côté, le groupe Safran cherche à accroître ses positions dans la sécurisation des titres d'identité, pour renforcer sa filiale Sagem Securité. Le Français s'est récemment porté acquéreur du Néerlandais Sdu-Identification BV (Sdu-I). Et a lancé une offre de rachat des activités de sécurisation des pièces d'identité de l'Américain Digimarc.

Pour approfondir sur Gestion d’identités

- ANNONCES GOOGLE

Close