Ingres et Alfresco mettent un Linux dans leur appliance

Ingres et Alfresco, respectivement éditeurs Open Source d'une base de donnée et d'un système de gestion documentaire, ont décidé de pousser un peu plus loin leur partenariat technologique.

Ingres et Alfresco, respectivement éditeurs Open Source d'une base de donnée et d'un système de gestion documentaire, ont décidé de pousser un peu plus loin leur partenariat technologique. Après avoir étroitement intégré leurs deux plates-formes, les partenaires ont décidé d'y greffer un OS Linux , histoire de transformer l'ensemble en une véritable appliance, prête à être installée sur du matériel. Et de concurrencer en frontal SharePoint, la plate-forme de portail collaboratif de Microsoft.

L'appliance Ingres / Alfresco sera accompagnée d'un support assuré par Ingres qui sera facturée 32 500 dollars par processeur et par an. L'offre de support pour sa seul base de donnée démarre à 8 000  dollars par processeur et par an, à titre de comparaison.

La stratégie d'Ingres est de favoriser l'intégration de ses technologies par le biais de partenariats - comme récemment celui passé avec Red Hat - et du développement d'appliances logicielles, comme avec Jaspersoft sur le terrain de la BI (Business Intelligence).
Le choix d'étendre son association avec Alfresco est d'autant plus judicieux que l'éditeur d'ECM (Enterprise Content Management ou gestion documentaire) Open Source a récemment rendu compatible sa plate-forme avec Office.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close