Résultats : Sopra brillant en 2008, dans le brouillard en 2009

Sopra a livré ce soir les résultats de son exercice 2008. Comme attendu, ceux-ci sont bons avec une croissance organique de 10,5 % sur l'année (12,8 % en intégrant les acquisitions), pour un chiffre d'affaires de 1,13 milliard d'euros.

Sopra a livré ce soir les résultats de son exercice 2008. Comme attendu, ceux-ci sont bons avec une croissance organique de 10,5 % sur l'année (12,8 % en intégrant les acquisitions), pour un chiffre d'affaires de 1,13 milliard d'euros. La marge opérationnelle, elle, reste inchangée par rapport à 2007, à 9,1 %. "Ce qui, compte tenu du contexte économique de fin d’année, constitue une excellente performance", relève la SSII dans un communiqué. Reste que, lors des résultats de son troisième trimestre, à l'automne, Sopra espérait encore dépasser son niveau de marge de 2007. Et que, sur les neuf premiers mois, la croissance organique atteignait 11,8 %. Les résultats annuels témoignent donc d'un sérieux coup de frein en fin d'année, même si Sopra résiste mieux que certaines autres SSII.

Les bons résultats 2008 sont portés par l'intégration et l'outsourcing applicatif en France (près de de 700 millions pour cette seule activité, en progression de 14,2 % sur un an) et la branche édition du groupe, Axway (9,4 % de croissance organique). En revanche, le conseil en management (Orga Consultants) a connu une fin d'exercice difficile, limitant la progression sur l'année à 2,1 %. "Jusqu’à fin septembre, le groupe anticipait une fin d’année plus favorable. Des mesures ont d’ores et déjà été prises pour améliorer le taux d’emploi des consultants", précise la société dans un communiqué. De facto, le dernier trimestre s'est manifestement caractérisé par un repli rapide des activités de conseil, un phénomène qui transparaît aussi dans les résultats de Capgemini. L'intégration en Europe, un cinquième du CA du groupe environ, affiche également une performance modeste avec 2,6 % de progression de l'activité sur un an.

Pour 2009, Sopra se refuse à donner toute indication, y compris sur le premier semestre (le choix d'un Capgemini). Dans son communiqué, la SSII écrit : "actuellement, les conditions du marché demeurent trop imprévisibles pour permettre au groupe de se prononcer sur un objectif de croissance ou de résultat opérationnel".

Pour approfondir sur SSII

- ANNONCES GOOGLE

Close