Vague de changements à la direction de Microsoft France

Du rififi chez Microsoft France où pléthore de mouvements viennent d’être annoncés au niveau des postes de direction.

Du rififi chez Microsoft France où pléthore de mouvements viennent d’être annoncés au niveau des postes de direction. Nombre des changements annoncés par le Président de la filiale française du numéro un mondial du logiciel sont liés à des promotions à l’international de cadres français.

C’est notamment le cas au niveau de la division PME et Réseaux de Distribution de Microsoft France qui voit Hélène Auriol-Potier, 44 ans, précédemment directrice générale Afrique et Méditerranée chez Dell, succéder à Bertrand Launay, récemment nommé à la même fonction chez Microsoft Japon.

C’est également le cas pour la direction du Marketing et des Opérations, confiée à Marc Jalabert, 42 ans, qui remplace Laurent Delaporte, nommé Directeur du Marketing et de la Stratégie de la division Consumer & Online au niveau européen. A la tête de la Division Plateforme et Ecosystème de Microsoft France depuis 2005, Marc Jalabert s’est notamment fait remarquer ces dernières années en étant à l’origine de plusieurs initiatives reconnues au niveau international chez Microsoft, telles que le programme IDEES d’aide aux start-up, les TechDays – dont la prochaine édition se tiendra les 10 et 11 février prochain -, Imagine Cup, ainsi que le laboratoire de recherche commun avec l’Inria, l’une des pierres angulaires de la stratégie de R&D de Microsoft en France.

Thomas Serval, 33 ans, cofondateur de la société Baracoda, numéro 1 mondial des lecteurs de codes à barres et RFID utilisant la norme Bluetooth, et vice-président du Comité Richelieu (association française des PME innovantes), succède à Marc Jalabert en tant que directeur de la division Plateforme et Ecosystème.

Enfin, au niveau des services généraux, deux nominations sont à noter. Stéphane Milhet, 45 ans, devient directeur des Ressources Humaines. Depuis 2006, il était directeur du recrutement des divisions Consumer & Online International (COI) au niveau mondial. Côté RH, il aura à gérer un dossier lourd en terme de communication interne, même s’il semble que les effectifs de la filiale ne devraient pas être fortement touchés. Microsoft vient d’annoncer le licenciement de 5 000 salariés – 4% de son effectif mondial – une grande première pour l’éditeur.

Byron Rader, 37 ans, est nommé directeur financier de Microsoft France. Il succède à Christine Teinturier, elle-même promue directrice financière de Microsoft pour la région Asie-Pacifique.

Par ailleurs, le dirigeant de la filiale, Eric Boustouller, a décidé d’intégrer au comité de direction Bernard Ourghanlian, 50 ans, directeur technique & sécurité de Microsoft France. Une manière, selon l’éditeur, de « consacrer le caractère stratégique de l’innovation, de la technologie et de la sécurité pour Microsoft ».

Tout ce beau monde aura la chance de profiter des nouveaux bureaux du siège de Microsoft France qui vient de quitter le site quasi provincial des Ulis pour intégrer, à Issy les Moulineaux, ce qui tend à devenir le nouveau centre du monde IT à la française. L'éditeur y rejoint en effet de nombreux acteurs de premier rang du secteur (HP et Cisco notamment).

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close