Nec se prépare à supprimer 20 000 emplois

C’est une restructuration massive à laquelle se prépare Nec : l’industriel prévoit en effet de supprimer 20 000 postes – sur un effectif total de 150 000 – à travers le monde, tout en fermant plusieurs usines et en se retirant de certains marchés.

C’est une restructuration massive à laquelle se prépare Nec : l’industriel prévoit en effet de supprimer 20 000 postes – sur un effectif total de 150 000 – à travers le monde, tout en fermant plusieurs usines et en se retirant de certains marchés. Environ la moitié de ces suppressions de postes toucheront le Japon, la patrie de Nec.

Aucun détail supplémentaire sur ces départs n’a été communiqué. Mais l’industriel de l’électronique explique ses projets par un fort recul attendu de ses ventes : - 9 % sur an pour l’ensemble de son exercice en cours, qui doit s’achever fin mars. Pour le troisième trimestre 2008, la plupart des indicateurs sont au rouge : - 1,3 % pour l’activité de services IT ; - 3,2 % pour les produits IT ; - 6,6 % pour les équipements réseaux ; - 8,6 % pour les solutions de communication personnelles ; et - 26,5 % pour les composants électroniques et les semi-conducteurs.

Ce vaste plan de restructuration aura un impact sur les résultats de l’exercice : au lieu d’un bénéfice net de 15 milliards de yens (130 M€) initialement attendu, Nec prévoit d’enregistrer une perte de 290 milliards de yens (2,5 Md€), en raison notamment des frais de restructuration.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close