Atos : Centaurus jette l'éponge

Selon La Tribune, Centaurus s'apprête à quitter le capital d'Atos-Origin.

Selon La Tribune, Centaurus s'apprête à quitter le capital d'Atos-Origin. En juin puis en septembre dernier, le fonds d'investissement immatriculé aux îles Cayman et dirigé par le Français Bernard Oppetit avait déjà vendu une partie de sa participation dans la SSII à PAI Partners, le fonds français aujourd'hui premier actionnaire du groupe dirigé par Thierry Breton, devenu le président du directoire à la mi-novembre. Selon La Tribune, PAI Partners fait figure d'acheteur naturel pour les 6,6 % encore au porte-feuille de Centaurus.

Rappelons que, en début d'année dernière, Centaurus s'était allié à Pardus, autre fonds immatriculé aux îles Cayman, pour faire pression sur la direction d'Atos-Origin, emmenée à l'époque par Philippe Germond. Pesant alors à eux deux 23 % du capital, les fonds militaient pour une restructuration radicale de la SSII ou pour son démantèlement, alors que le directoire souhaitait s'en tenir à la stratégie de transformation interne du groupe, autour du plan de transformation 3O3.

Selon la Tribune toujours, Eric Guilhou, membre du directoire en charge des finances, va quitter le groupe. En quelques mois, c'est l'ensemble de la direction exécutive du groupe qui a quitté ses fonctions. Wilbert Kieboom, chargé du contrôle opérationnel des pays et des lignes de service, est parti en août. Suivi par Philippe Germond, le président du directoire, remplacé brutalement à la mi-novembre.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close