Les services plombent la marge de BT

L'opérateur BT a émis vendredi dernier un avertissement sur résultat, en raison des difficultés que rencontre sa division services, Global Services.

L'opérateur BT a émis vendredi dernier un avertissement sur résultat, en raison des difficultés que rencontre sa division services, Global Services. Si cette dernière  progresse de façon solide (avec un bond attendu de 15 % au second semestre de l'opérateur, se terminant fin septembre), sa rentabilité reste inférieure aux attentes du groupe. Ce qui a contraint BT à émettre un avertissement sur résultats vendredi dernier. Lors de la séance de ce jour, le titre a perdu plus de 19 % de sa valeur.

La déception venant de Global Services, due à des retards dans la mise en oeuvre d'un plan d'économies, a conduit BT à se séparer du patron français de cette activité, François Barrault, remplacé par le directeur financier Hanif Lalani.

François Barrault était directeur général de la division services et membre du conseil d'administration de BT depuis avril 2007.

Lors du précédent exercice annuel de BT, les services pesaient 38 % du total de l'activité, à près de 7,9 milliards de livres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close