Yahoo / Google : l’accord sera enterré la semaine prochaine selon le WSJ

L’accord entre Yahoo et Google a du plomb dans l’aile.

L’accord entre Yahoo et Google a du plomb dans l’aile. Selon The Wall Street Journal, les deux sociétés pourraient même faire un communiqué annonçant l’abandon du projet la semaine prochaine. Sous le coup d’une enquête des autorités antitrust dont les conclusions ne devraient plus tarder, les deux larrons ne souhaitent peut-être pas se voir sanctionner ouvertement, tant l’ensemble des acteurs du secteur – annonceurs, éditeurs, consommateurs, concurrents - ont crié au risque de position dominante sur le marché de la recherche en ligne et de la publicité contextuelle aux Etats-Unis. Ni même faire l’effort de trouver un compromis avec la Justice.

La reculade est d’autant plus vraisemblable que finalement ni Yahoo ni Google n’ont plus grand intérêt à l’affaire. Le premier prévoit une réorientation stratégique autour de son portail mais également de nouveaux services qui devraient être présentés la semaine prochaine. Par ailleurs, depuis quelques jours, des rumeurs insistantes font état de discussions avec AOL, autre portail mal en point et qui ferait un partenaire bien moins dangereux que Google. Ce dernier, bien confortablement assis dans son fauteuil de leader sur Internet ne souhaite pas non plus s’attirer les foudres de l’antitrust alors que de plus en plus d’acteurs – y compris parmi ses partenaires historiques – se méfie de sa puissance trop grande.
Mais au final, cet accord qui ne sera donc sans doute jamais appliqué aura tout de même joué son rôle premier à merveille : bloquer net les velléités de rachat de Microsoft sur Yahoo. Même s’ils ne font pas alliance, Jerry Yang et Eric Schmidt pourront tout de même sortir pour fêter ça.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

- ANNONCES GOOGLE

Close