Grâce à Hana, SAP part à la rencontre des start-up

SAP et les start-up, deux mondes qui s'ignorent ? Plus maintenant. Autour de sa technologie d'accélération des accès aux données Hana, l'éditeur entend fédérer - et financer - des jeunes pousses travaillant sur le temps réel. Hier, à Paris, SAP organisait un concours visant à sélectionner les meilleurs projets en France.

Montrer que Hana est bien plus qu'une base de données accélérant les processus en place. Mais bien une plate-forme autour desquels des clients, des partenaires mais aussi de jeunes sociétés peuvent développer de nouvelles applications. Afin d'atteindre cet objectif, l'éditeur a mis en place un programme original au regard de son histoire, le Startup Focus Program, visant à aider des start-up à développer des applicatifs innovants sur la base de Hana.  "C'est la volonté de Vishal Sikka (le directeur technique de SAP, dont les équipes ont donné naissance à Hana, NDLR) d'aller au-delà de notre écosystème traditionnel. Notre objectif n'est pas de voir émerger la énième solution de BI, mais de rencontrer des jeunes sociétés qui vont s'emparer de la technologie pour transformer des industries, des business models…", souligne Sophie Chou, directrice des SAP Startup Forums, les événements permettant de sélectionner les projets éligibles au Focus Program. 

Une présence à Sapphire pour les meilleures start-up

Hier, c'est un événement de ce type que l'éditeur organisait à La Défense. Quelque 22 jeunes pousses hexagonales se sont relayées au micro pour tenter de convaincre, en six minutes chrono, les salariés de SAP membres du jury. 10 d'entre elles ont passé le cap. Présente sur place, Sophie Chou, venue de Californie pour l'occasion, détaille le fonctionnement en trois temps du programme : "d'abord, à l'initiative des filiales locales, des sélections des meilleures start-up sont organisées dans les grandes villes du monde. Une quinzaine d'événements comme celui-ci ont déjà été organisés. Ensuite, les meilleurs projets bénéficient du soutien de SAP - du conseil, des licences, de la formation… - pour se lancer dans le développement d'un pilote. Enfin, les projets qui passent avec succès ce stade seront accompagnés dans la mise sur le marché des produits nés du travail en commun. Le marketing de SAP peut ouvrir bien des portes à ces jeunes sociétés, leur permettre de rencontrer des dirigeants de grands groupes." 25 start-up, venant de partout dans le monde, seront également invitées au Sapphire européen (du 13 au 16 novembre, à Madrid), l'événement majeur de l'éditeur allemand, leur offrant ainsi une visibilité inespérée auprès de grands comptes venant de tout le continent. Sophie Chou évalue les divers avantages du programme Startup Focus à plus de 65 000 $ par société sélectionnée.

Etre retenu dans le programme ne se traduit donc pas par un investissement direct de SAP… mais cela peut grandement y contribuer. En effet, l'éditeur possède également une branche de capital risque - SAP Ventures - qui, en avril dernier, a monté un fond doté de 155 millions de dollars pour financer les start-up travaillant autour de Hana. Le programme Startup Focus "recommandera activement les jeunes pousses les plus prometteuses à SAP Ventures", explique l'éditeur dans un communiqué.

En complément :

Evénement : SAP veut séduire les startup françaises avec Hana 

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close