La 4G se lancera en France en 2013

A l’heure où Free Mobile a relancé la course aux abonnés chez les opérateurs mobiles, Orange et Bouygues Telecom l’installent sur un autre terrain, plus intéressant pour les entreprises : le très haut débit mobile. Les deux opérateurs ont annoncé le lancement d’offres commerciales 4G dès 2013 avec, pour chacun, une ville test opérationnelle dès le printemps : Marseille pour Orange, Lyon pour Bouygues Telecom.

L’arrivée de Free Mobile avait relancé la course aux abonnés chez les opérateurs  en proposant des forfaits tout compris aux prix les plus bas possibles. L’arrivée prochaine de la 4G, et d’équipements tant smartphones que tablettes capables de l’exploiter, permet de relancer la course en allant, au contraire, vers des offres plus qualitatives et plus chères. A quelques heures d’intervalle, Orange et Bouygues Telecom ont dévoilé leurs plans pour le lancement prochain de la 4G en France. Chez l’opérateur historique, tout commencera à Marseille en juin prochain avec un test grandeur nature des antennes 4G fournies par Alcatel-Lucent. L’opérateur testera ensuite la 4G dans quatre autres villes non encore dévoilées, avant de lancer une offre commerciale début 2013. Chez Bouygues Telecom, c’est Lyon qui a été retenue comme ville-pilote, et Ericsson comme équipementier. Peu à peu, l’opérateur étendra son réseau 4G pour d’ici à la fin de l’année avoir converti 5 000 de ses 17 000 antennes relais installées sur le territoire (principalement en Ile de France, en région Rhône-Alpes et sur le pourtour méditerranéen). Il espère ainsi couvrir 50 % de la population et 70 % de son trafic.

Une reconquête à l’heure où le trafic de data explose

En permettant des transferts allant jusqu’à 150 mégabits/s, la 4G (ou LTE – Long Term Evolution) est un enjeu de plus en plus important pour les opérateurs à l’heure où les besoins en données mobiles explosent, et où le trafic devrait être multiplié par 18 au niveau mondial d’ici à 2016, selon Cisco. Orange et Bouygues Telecom l’ont bien compris, même s’ils ont du payer le prix fort leurs fréquences 4G. En dévoilant ainsi leurs plans d’action largement avant SFR et Free, ils prennent une longueur d’avance. Pour amener doucement ses clients vers la 4G, Orange étend d’ailleurs ses offres HSPA+ (avec 42 megabits/s de débit théorique) à de nouvelles villes (Bordeaux, Nancy, Metz, Strasbourg, Toulouse et Angoulême) et à ses clients particuliers. Depuis décembre, seuls les clients professionnels de l’opérateur y avaient accès. L’opérateur annonce également la commercialisation prochaine de terminaux compatibles avec la 4G, dont l’iPad d’Apple même si celui-ci n’est pour l’instant pas compatible avec les fréquences attribuées à la 4G en Europe.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close