HP / EDS : Près de 10 000 postes supprimés en Europe

Comme prévu, le vieux continent est durement touché par le rapprochement entre HP et EDS. Sur les 24 600 postes supprimés à travers le monde, 9 330 concerneraient l’Europe. Essentiellement parmi les effectifs d’EDS.

Le verdict est tombé pour les salariés européens de HP et d’EDS. Réunis à Londres dans le cadre d’un comité d’entreprise extraordinaire, leurs représentants ont entendu la direction leur présenter son plan pour l’Europe. Sur les 24 600 suppressions de postes annoncées la semaine passée par Mark Hurd, 9 330 concernent donc le vieux continent, selon l'AFP qui a recueilli les premiers témoignages des syndicalistes présents. Et comme le patron de HP ne s’en était pas caché, les salariés d’EDS sont bien les principales victimes de la fusion avec 90% des coupes intervenant dans leurs effectifs. Des troupes pourtant déjà réduites par de précédents plans sociaux engagés par la société de services.
En revanche, contrairement à ce qui était attendu par les syndicats, aucune précision n’a été donnée quant à la dispersion par pays d’Europe.

Attendu la semaine passée sur le terrain de la réduction des coûts par un parterre d’analystes financiers, Mark Hurd – le patron de HP – avait décidé de frapper fort, surprenant même par l’ampleur de la restructuration engagée. Pas moins de 24 600 postes seront supprimés sur trois ans, soit 7,7 % des effectifs. Près de la moitié des ces coupes concerneront les Etats-Unis.

Le nouvel ensemble est censé former le numéro deux du secteur, derrière IBM Global Services. Pour HP, le désir de peser dans les services n’est pas nouveau, mais il aura fallu attendre huit ans, de nombreux échecs et le départ de Carly Fiorina – ex-hégérie du groupe et initiatrice de cette stratégie – pour y parvenir, alors même que l’on pensait que le groupe – par ailleurs en bonne santé – avait abandonné ce projet.

La fusion entre HP et EDS représente le dernier rapprochement monstre d’un secteur qui n’en finit pas de se concentrer. Sur un marché mondial évalué à 748 milliards de dollars en 2007 et en forte croissance (+ 10,5 % par rapport à 2006), la nouvelle activité services d'HP, qui conservera le nom d'EDS, devrait générer près de 40 milliards de dollars de chiffre d’affaires (dont 22 Md$ pour le seul EDS) et employer quelque 185 000 salariés répartis dans 80 pays. A titre de comparaison, le leader mondial, IBM Global Services a réalisé un CA de 54 milliards de dollars en 2007.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close