Résultats : VMware subit un brusque ralentissement

Les temps sont un peu plus durs pour VMware, le spécialiste de la virtualisation, un segment pourtant toujours porteur en dépit de la crise.

Les temps sont un peu plus durs pour VMware, le spécialiste de la virtualisation, un segment pourtant toujours porteur en dépit de la crise. Pour son troisième trimestre fiscal, l’éditeur filiale d'EMC enregistre une baisse de moitié de son bénéfice (- 54 %), qui se monte à 38,2 millions de dollars. Son chiffre d’affaires est en revanche en légère hausse, à 490 millions de dollars (+ 3,7 %). Mais la croissance s'émousse. Un symbole fort pour une entreprise habituée à des taux de progression à deux chiffres.

En cause, la chute des ventes de licences (- 16 %), qui représentent désormais moins de la moitié du chiffre d'affaires. Les services et contrats de maintenance applicative voient, eux, leur revenu croître de 44 %, mais, à terme, ils sont directement liés à la capacité de l'éditeur à signer de nouveaux contrats.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close