Le patron de Google Chine démissionne

Quatre ans après sa houleuse nomination, le patron de Google en Chine, Kai-Fu Lee, démissionne pour fonder son propre fonds d'investissement, a révélé le Wall Street Journal.

Quatre ans après sa houleuse nomination, le patron de Google en Chine, Kai-Fu Lee, démissionne pour fonder son propre fonds d'investissement, a révélé le Wall Street Journal. Il sera remplacé par deux membres des équipes locales du moteur de recherche, Boon-Lock Yeo, actuel directeur des bureaux de Google à Shanghai, et John Liu, directeur des ventes.

Kai-Fu Lee a été recruté par Google en 2005 pour développer les activités de la firme en Chine, alors qu'il travaillait chez Microsoft. Un recrutement qui fut l'occasion d'une véritable passe d'arme légale entre Redmond et Mountain View, affrontement qui prit fin en 2005, à l'amiable et de façon très discrète.

Si Kai-Fu Lee a contribué à étendre la puissance de Google dans l'Empire du Milieu, le moteur américain ne capte que 20 % des recherches dans le pays. Loin derrière Baidu, moteur local, qui domine outrageusement, avec 76 % de parts de marché (source iResearch).

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close