San Francisco : la plupart des charges contre l'administrateur fou sont abandonnées

Terry Childs bientôt relaxé ? En tout cas, selon un article du San Francisco Chronicle, cet ex administrateur du réseau de la ville de San Francisco, accusé par son employeur d'avoir pris en otage les infrastructures IT de l'organisation, n'est plus poursuivi que pour un seul chef d'inculpation.

Terry Childs bientôt relaxé ? En tout cas, selon un article du San Francisco Chronicle, cet ex administrateur du réseau de la ville de San Francisco, accusé par son employeur d'avoir pris en otage les infrastructures IT de l'organisation, n'est plus poursuivi que pour un seul chef d'inculpation. Le juge californien chargé de l'affaire a en effet écarté les soupçons de hacking qui pesaient sur cet informaticien de 44 ans.

En prison, et toujours accusé d'avoir refusé de remettre à son employeur les mots de passe permettant l'accès au réseau fibre de la ville (Terry Childs n'y a consenti qu'une semaine après son incarcération), l'administrateur avait été également soupçonné d'avoir espionné les communications de ses supérieurs et d'avoir installé un routeur pirate sur le réseau qu'il était chargé d'administrer.

L'été dernier, l'affaire Terry Childs avait illustré le désenchantement des informaticiens américains face à la crise.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close