Résultats : CA résiste bien à la crise

CA (l'ex Computer Associates) a annoncé un chiffre d'affaires en recul de 3 % pour son premier trimestre fiscal à 1,05 Md$ et un bénéfice net de 195 M$ en recul de 1%. A taux de change constant, les revenus de l'éditeur auraient progressé de 4% et le bénéfice de 7%.Ce sont les activités américaines qui ont tiré les ventes de l'éditeur, avec un chiffre d'affaires en amérique du Nord en hausse de 6% à 630 M$. Les ventes à l'international ont, quant à elles, reculé de 14%, mais auraient été stables sans l'impact des variations de taux de change.

CA (l'ex Computer Associates) a annoncé un chiffre d'affaires en recul de 3 % pour son premier trimestre fiscal à 1,05 Md$ et un bénéfice net de 195 M$ en recul de 1%. A taux de change constant, les revenus de l'éditeur auraient progressé de 4% et le bénéfice de 7%.

Ce sont les activités américaines qui ont tiré les ventes de l'éditeur, avec un chiffre d'affaires en amérique du Nord en hausse de 6% à 630 M$. Les ventes à l'international ont, quant à elles, reculé de 14%, mais auraient été stables sans l'impact des variations de taux de change. Comme prévu, l'effondrement du dollar a un impact très négatif sur les comptes des constructeurs et éditeurs américains. Le carnet de commande de CA a continué à progresser sur la période pour atteindre 7,7 Md$, soit une hausse de 13% ( et de 21 % à taux de change constants).

Le plus marquant dans les résultats de CA est la signature de 13 contrats de licences pour un total de 634 M$, dont plusieurs avec d'importants opérateurs et outsourceurs (un contrat, signé pour une durée de sept ans, dépasse les 100 M$). Ce développement sur le marché des outsourcers et fournisseurs de services hébergés est jugé stratégique par le PDG de la firme, John Swainson, un ex-IBM, qui estime que ce segment représente une opportunité de croissance importante à long terme.

Optimiste, CA estime que la croissance de son chiffre d'affaires devrait s'établir dans la fourchette hausse de ses estimations de début d'exercice. Si les taux de change n'évoluent pas de façon marquée, l'éditeur prévoit un CA de 4,3 à 4,4 Md$ pour l'ensemble de son année fiscale, qui s'achévera fin mars 2010.

Pour approfondir sur Administration de systèmes

- ANNONCES GOOGLE

Close