Sun aurait tiré un trait sur ses serveurs Rock

Selon des sources anonymes, citées par Ashlee Vance un journaliste du New York Times généralement très bien informé sur les activités de Sun, le constructeur californien aurait purement et simplement tiré un trait sur le développement de Rock, son processeur UltraSparc massivement multithreadé (16 cœurs et 32 threads) et sur la gamme de serveurs associée.

Selon des sources anonymes, citées par Ashlee Vance un journaliste du New York Times généralement très bien informé sur les activités de Sun, le constructeur californien aurait purement et simplement tiré un trait sur le développement de Rock, son processeur UltraSparc massivement multithreadé (16 cœurs et 32 threads) et sur la gamme de serveurs associée. Les serveurs "Supernova" à base de puce Rock étaient initialement attendus pour le second semestre 2008 mais leur lancement avait finalement été  repoussé à la mi-2009.

A plusieurs reprises, Sun avait confirmé au MagIT un lancement pour le début de l'automne et en mars dernier, dans le cadre d’un entretien accordé à ComputerWorld, le constructeur avait également confirmé ce calendrier. Sun se refuse pour l'instant à commenter les assertions de nos confrères. Il est à noter que le constructeur avait également refusé de répondre à nos quesions sur le sujet durant une visite de ses locaux pendant JavaOne et qu'il n'avait de même pas accepté de répondre à une quesiton portant sur l'état de son partenariat avec Fujitsu et notamment l'adoption éventuelle dans de futurs serveurs des puces Octo-coeurs Sparc64 "Venus", attendue pour le premier semestre 2010.

Pour approfondir sur Gestion et administration du Datacenter

- ANNONCES GOOGLE

Close