Restructuration : Aviva licencie autant que prévu

L'assureur britannique Aviva vient d'annoncer être dans les clous concernant son plan d'économies, qui se traduit par la suppression de 1 700 postes d'informaticiens (1 100 en interne et près de 600 sous-traitants).

L'assureur britannique Aviva vient d'annoncer être dans les clous concernant son plan d'économies, qui se traduit par la suppression de 1 700 postes d'informaticiens (1 100 en interne et près de 600 sous-traitants). Le programme vise à unifier les 225 systèmes hérités notamment des différents rachats opérés par le groupe et passe par un contrat d'infogérance globale signé avec EDS (HP donc aujourd'hui), valorisé à hauteur d'un milliard de dollars sur 10 ans et comportant le transfert de 300 personnes.

"Après les banques d’investissement, les effets de la crise touchent désormais les assureurs et les banques de réseau", explique Brice Thébaud, analyste financier chez Aurel Leven. Avec des annonces spectaculaires chez ING (réinternalisation de 200 postes IT, renégociation des contrats) et RBS (suppression de 9 000 postes dans le back office, dont l'IT). En France, la Société Générale s'est lancée dans une chasse aux coûts sur sa production informatique, officiellement sans suppression d'effectifs.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close