Résultats : Atos en léger recul au premier trimestre

Pour son premier trimestre 2009, Atos-Origin a dégagé un chiffre d'affaires de 1,29 milliard d'euros, soit une légère décroissance (0,6 %) sur un an en excluant les cessions effectuées en 2008 et les effets de change.

Pour son premier trimestre 2009, Atos-Origin a dégagé un chiffre d'affaires de 1,29 milliard d'euros, soit une légère décroissance (0,6 %) sur un an en excluant les cessions effectuées en 2008 et les effets de change.

Sans surprise, c'est l'activité infogérance qui, avec une progression de 5,5 %, maintient le groupe à flot. Elle compte désormais pour plus de 55 % du total. A 501 millions, l'intégration de systèmes recule de 6,2 % en un an. Le chute est encore plus sévère pour le conseil - une des faiblesses traditionnelles du groupe -, qui se replie de plus de 15 % (après 2,9 % de repli au dernier trimestre 2008).

En rapide progression en Grande-Bretagne (+ 8 %, notamment via la signature de contrats d'infogérance) et solide en France (+ 1,9 %), la SSII est en revanche en sérieuse difficulté dans la seconde géographie du groupe : les Pays-Bas. Le chiffre d'affaires y recule de 8,5 %.

Fort de prises de commandes en progression de 3 % sur un an (à 1 347 millions d'euros), le groupe confirme les objectifs 2009 fixés par son Pdg, Thierry Breton, en février. A savoir un chiffre d'affaires en légère baisse et un relèvement de la marge opérationnelle de 50 à 100 points de base. Avec 4,8 % de marge opérationnelle sur l'année 2008 (hors activités cédées durant l'année), Atos-Origin figure dans le wagon de queue des grandes SSII hexagonales.

Pour approfondir sur Infogérance d’exploitation

- ANNONCES GOOGLE

Close