Le rachat de Satyam serait sévèrement compromis

Selon nos confrères du quotidien économique indien The Financial Express, Forrester recommande à ses clients ayant recours aux services de Satyam de  continuer de prévoir un « plan B ». En effet, selon le cabinet d’analystes, « il y a un risque que [le rachat] tombe à l’eau et que Satyam revienne à la case départ.

Selon nos confrères du quotidien économique indien The Financial Express, Forrester recommande à ses clients ayant recours aux services de Satyam de  continuer de prévoir un « plan B ». En effet, selon le cabinet d’analystes, « il y a un risque que [le rachat] tombe à l’eau et que Satyam revienne à la case départ. Les [acquéreurs potentiels] n’ont pas accès à l’intégralité des données financières de l’entreprise et l’opération de rachat se prépare sous la menace d’actions de groupes aux Etats-Unis ainsi que de plusieurs défis financiers et juridiques en Inde. » Pour Forrester, c’est clair, « plusieurs [acquéreurs potentiels] clé quitteront rapidement les négociations. » Des doutes sur la solidité de l’offre de Tech Mahindra ont déjà été émis. Le groupe Spice s’est déjà retiré et s’est tourner, à ce propos, vers l’ancien équivalent indien du garde des sceaux, S.P. Bharucha.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close