HP révise à la hausse ses prévisions de suppressions d’emplois

Deux mille de plus.

Deux mille de plus. Alors qu’il avait annoncé, fin mai dernier, son intention de supprimer 27 000 emplois dans le monde entier, HP vient d’indiquer que l’effort d’allègement de ses effectifs devrait finalement porter sur 29 000 postes, d’ici la fin 2014. Dans un document transmis au gendarme des marchés boursiers américains, le groupe indique qu’une «portion» de ces suppressions de postes devraient se faire dans le cadre de départs à la retraite anticipés, majoritairement financés par le plan de retraite du groupe pour ses salariés aux Etats-Unis.

Au total, HP anticipe un coût de 3,3 Md$ pour ces suppressions de postes, et de 0,4 Md$ pour les efforts de consolidation immobilière - bureaux et centres de calcul - afférents. Et de préciser avoir déjà enregistré une charge exceptionnelle de 1,7 Md$ pour ce plan, lors du troisième trimestre de son exercice fiscal en cours. De fait, pour celui-ci, HP a fait part, fin août, d’une provision massive pour restructurations et dépréciations d’actifs de 10,8 Md$. De quoi enregistrer, in fine, une perte nette de 8,9 Md$ pour un CA de 29,7 Md$.

Notons que l’effort de restructuration de HP devrait se traduire, en France, par la suppression de 520 postes

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close