Xamarin abandonne Moonlight

Xamarin, la société née des mains de Miguel de Icaza, créateur du framework Mono, a confirmé l’abandon des développements de Moonlight, l’implémentation Open Source de Silverlight.

Xamarin, la société née des mains de Miguel de Icaza, créateur du framework Mono, a confirmé l’abandon des développements de Moonlight, l’implémentation Open Source de Silverlight.

De Icaza a confirmé l’information chez nos confrères d’InfoQ, indiquant que «Silverlight [la technologie de RIA de Microsoft, concurrente du Flash, NDLR] n’a pas rencontré le succès escompté sur le Web, et n’est pas devenue la technologie must-have, comme je l’avais espéré», explique-t-il. Il pointe du doigt les «restrictions artificielles» de Microsoft qui ont alors rendu inutile le framework pour la programmation desktop. «Nous ne croyons plus que Silverlight constitue une plate-forme adaptée au concept du ‘write-once-run-anywhere’ [...]», à cause de ces mêmes limites.

«Nous pensons en revanche que dans le monde C#, la meilleure option consiste à séparer le code de sa couche de présentation. L’utilisateur ré-utilise le coeur de son application sur toutes les plates-formes et code une interface utilisateur différente pour chaque plate-forme cible : iOS avec MonoTouch, Android avec MonoDroid, Mac avec MonoMac, Windows avec WPF ou Winforms, le Web avec ASP.NET, et Windows et Linux avec Gtk», raconte-t-il toujours à nos confrères. MonoTouch, MonoDroid et MonoMac sont des frameworks supportés par Xamarin.

A son origine, De Icaza a développé Moonlight pour permettre au utilisateurs de Linux de profiter de Silverlight sur leur plate-forme. Bâti sur Mono, l’implémentation Open Source de .Net, alors qu’il travaillait chez Novell, Moonlight formait le cadre de nombreux projets de développements Open Source. Faute d’implication d’AttachMate dans Mono, lors du rachat de Novell, De Icaza avait alors créé une entité commerciale indépendante, Xamarin, qui, comme il l’indique lui-même à All Things Digital, n’a jamais récupéré la propriété de Moonlight, encore entre les mains de Novell.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close