Gestion du datacenter : Schneider Electric se paie la plate-forme EnergyCenter 2.0 de Viridity

Rapprocher l’automatisation ainsi que la gestion électrique des infrastructures d’un datacenter du IT. C’est ainsi que pourrait être interprété le rachat par Schneider Electric, de la solution EnergyCenter 2.0 à la société Viridity.

Rapprocher l’automatisation ainsi que la gestion électrique des infrastructures d’un datacenter du IT. C’est ainsi que pourrait être interprété le rachat par Schneider Electric, de la solution EnergyCenter 2.0 à la société Viridity. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

La plate-forme EnergyCenter 2.0 cartographie l’utilisation des ressources électriques, analyse le taux d’occupation des serveurs et donne des indicateurs sur tous les systèmes critiques d’un datacenter. La solution permet également d’avoir une vision proactive des capacités d’utilisation électrique afin d’en faciliter l’optimisation.

Schneider compte ainsi étendre ses outils de data center infrastructure management (DCIM), notamment présent dans sa suite StruxureWare for Datacenter, afin d’obtenir une solution globale d’administration pour les équipements d’infrastructure du datacenter ainsi que sur ses actifs logiciels.

Cette stratégie rappelle également celle mise en place par Emerson, le concurrent direct de Schneider Electric, qui s’était offert la société Avocent dont la technologie sert de base à l’offre Trellis du groupe, lancée en juin 2010.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close