Résultats Intel : à contre-courant, les PC tirent le CA du groupe

Les PC ne sont pas morts, semble clamer haut et fort Intel à la publication de ses résultats pour le troisième trimestre 2011. Le fondeur a fait état d'un chiffre d'affaires qu'il qualifie de record sur la période, à 14,2 Md$, en progression de 28% en un an.

Les PC ne sont pas morts, semble clamer haut et fort Intel à la publication de ses résultats pour le troisième trimestre 2011. Le fondeur a fait état d'un chiffre d'affaires qu'il qualifie de record sur la période, à 14,2 Md$, en progression de 28% en un an. Une flambée des revenus due principalement à une forte progression des ventes de puces pour ordinateurs portables qui ont enregistré une croissance à deux chiffres, souligne Paul Otellini, le président du groupe. Tout en précisant que le segment des datacenters a également contribué à alimenter le croissance du groupe.

Logiquement, les activités PC Client Group - les PC, donc - forment l'essentiel du CA, à 9,4 Md$, en hausse de 22% sur la période. Celles liées aux datacenters enregistrent une hausse de 15%, pour un CA de 2,5 Md$. Notons également la forte progression des activités liées à l'architecture qui enregistrent une croissance de 68% en un an. Le segment des serveurs semble donc également contribuer la bonne santé du groupe.

Comme une ombre dans ce tableau, les ventes de processeurs Atom, que le fondeur destine notamment aux terminaux mobiles, chutent de 32% d'une année sur l'autre, à 269 M$ ce trimestre. L'engouement pour la mobilité ne semble pas atteindre les puces Intel, détrônées sur ce segment par la technologie ARM, qui équipe l'essentiel des smartphones et tablettes du marché.

Le bénéfice net s'établit quant à lui à 3,5 Md$ en hausse de 17% sur un an. Pour le 4e trimestre, Intel prévoit de réaliser un CA de 14,7 Md$.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close