Résultats : IBM dopé par la croissance de ses ventes de serveurs et de logiciels

WebSphere +50%, les mainframes +41%, les serveurs Unix +19%... le premier trimestre 2011 de Big Blue marque une reprise impressionnante des ventes de composants d'infrastructure de la firme. Signe que les entreprises réinvestissent dans les fondamentaux.

Bon début d’année pour IBM qui annonce pour son 1er trimestre 2011 un chiffre d’affaires en hausse de 8%, à 24,6 milliards de dollars, soitune progression supérieure à celle prévue par les analystes. Le bénéfice est également en hausse de 10% et atteint 2,9 milliards de dollars. Après la période de crise Big Blue confirme donc sa reprise et poursuit l’amélioration de sa marge. Seul petit signe d’inquiétude : la hausse plutôt faible des ventes de services, qui représentent tout de même plus de la moitié des activités du groupe (à 14,6 Md$, incluant les services en technologie et le consulting). Mais la bonne nouvelle est la reprise des investissements dans l'infrastructure, qui devrait jeter les bases d'une croissance plus solide dans les mois à venir.

Les mainframes confirment, les serveurs Unix se reprennent

Côté matériels (env. 4 Md$ de CA), l'activité est dopée par la montée en puissance des nouveaux mainframes System z, dont les ventes enregistrent une croissance de 41%. la croissance est aussi de retour sur le marché Unix avec une progression de 19% des ventes de System p (Serveurs Risc Power6 et Power7). Les livraisons de serveurs x86 font quant à elles un bond de 10% tandis que les ventes de stockage progressent de 10%. Autre bonne nouvelle pour Big Blue, les ventes de semi-conducteurs qui végétaient repartent à la hausse avec un bon de 23% qui devrait singulièrement profiter aux résultats de la division Microelectronics.

Le pari de la gestion de l'information et de la BI paie

Côté logiciels (env. 5,3 Md$ de CA), le pari de la gestion des données est également en passe d’être gagné. L'activité gestion de l'information de Big Blue progresse ainsi de 13% tandis que les revenus des activités analytiques bondissent de 20%, la récompense de lourds investissements au cours des années récentes. Big Blue annonce un objectif de 16 milliards de dollars de revenus en année pleine pour ce segment à l’horizon 2015. Si la gestion de l'information progresse, l'activité Middleware Java explose avec une croissance de 51% de l'activité Websphere. Lotus est stable avec une croissance de 1%, tandis que Tivoli progresse de 8%. Rational, qui porte les outils de développement de la marque, progresse plus modestement de 5%.

Notons pour terminer que si Big Blue enregistre des scores de croissance honorables dans les pays occidentaux (+9% en Amérique et +3% dans la zone EMEA), c'est dans les marchés émergents que la firme va chercher l'essentiel de sa croissance. Ainsi, Big Blue a vu ses ventes bondir de 26% sur la zone dite des "BRIC" (Brésil, Russie, Inde, Chine)

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close