Panne Blackberry : RIM dédommage ses utilisateurs, 100 M$ de pertes

La sévère panne des services Blackberry intervenue la semaine dernière pourrait se traduire par un manque à gagner de quelque 100 millions de dollars pour le constructeur canadien RIM, révèlent nos confrères de Montrealgazette.

La sévère panne des services Blackberry intervenue la semaine dernière pourrait se traduire par un manque à gagner de quelque 100 millions de dollars pour le constructeur canadien RIM, révèlent nos confrères de Montrealgazette.com dans leur édition du 15 octobre. Relayant les calculs réalisés par un analyste de JPMorgan Chase qui s'est appuyé sur les paiements mensuels que versent chaque mois les entreprises à la société.

Lundi 10 octobre, la panne d'un commutateur de l'infrastructure de RIM a provoqué une interruption des services des communications Blackberry, paralysant les utilisateurs dans le monde entier. La panne s'est poursuivie le mardi 11 octobre et la remise en service n'a réellement débuté qu'après plus de deux jours de coupure, et encore de manière progressive, le mercredi, alors que le constructeur confirmait encore enquêter sur les raisons de la panne. Au total, les services sont restés inopérants pendant 3 jours en Europe, en Afrique et en Inde, 1,5 jours en Amérique Latine et Canada et 1 jour aux Etats-Unis.

Après avoir formulé des excuses à l'ensemble de ses utilisateurs fortement pénalisés, le groupe canadien a mis en place un programme de dédommagement à travers lequel il s'engage à offrir gratuitement un package d' applications Premium aux "victimes", d'une valeur de 100 dollars. Ces applications seront disponibles sur le magasin applicatif de RIM, le App World, et ce jusqu'au 31 décembre 2011. On y retrouve des jeux (SIM 3 ou Bubble Bash 2) ainsi que iSpeech Translator Pro ou Vlingo Plus: Virtual Assistant. Pour ses clients entreprises, le groupe offre un mois de support technique gratuit. Autant de "compensations" qui devraient laisser leur empreinte sur les résultats trimestriels du groupe. Sans parler de la dégradation catastrophique d'image causée par l'interruption de service.

Pour approfondir sur Constructeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close