HP ajoute la fédération à ses nouvelles baies 3Par

Hewlett-Packard (HP) a profité de l’été pour faire évoluer sa plateforme de stockage 3PAR en annonçant officiellement l’arrivée du HP P10000 3PAR System Storage  ainsi que la disponibilité de la technologie de fédération de baies de stockage HP Peer Motion, qui permet de fédérer plusieurs baies afin de créer un domaine de stockage unifié au sein duquel il est possible de déplacer de façon transparente des volumes.

Hewlett-Packard (HP) a profité de l’été pour faire évoluer sa plateforme de stockage 3PAR en annonçant officiellement l’arrivée du HP P10000 3PAR System Storage  ainsi que la disponibilité de la technologie de fédération de baies de stockage HP Peer Motion, qui permet de fédérer plusieurs baies afin de créer un domaine de stockage unifié au sein duquel il est possible de déplacer de façon transparente des volumes.

La baie HP P10000 est disponible dans deux versions baptisées V400 et V800. Les deux modèles sont respectivement capables d’accueillir 960 et 1 920 disques FC et SATA et supportent une capacité maximale de 800 To pour le premier et de 1 600 To pour le second. Ils sont motorisés par une nouvelle génération d’ASIC 3PAR, qui, selon HP, permet d’accroître de façon importante la connectivité des baies (jusqu’à 50 % de ports en plus) et de doper les performances. Le constructeur revendique ainsi des performances pour les applications séquentielles en hausse de 200 % et explique que le temps de conversion d’un volume « fat » vers un volume « Thin provisionné » est divisé par 2,6 avec la nouvelle baie. Le nouveau moteur de réclamation d’espace travaille désormais avec une granularité de blocs de 16 Ko.  Notons que pour l’instant les baies HP P10000 se limitent au support des disques à interfaces FC et SATA mais que le support de disques SAS devrait apparaître en 2012.

De son côté, HP Peer Motion semble être la réponse d’HP à la technologie VPLEX d’EMC Corp, qui permet notamment de répliquer des données applicatives de manière asynchrone au niveau métropolitain et au niveau continental entre deux centres de données. Pour l’instant toutefois, la technologie de fédération d’HP se limite au réseau métropolitain. La technologie nécessite la souscription d’une licence séparée pour être mise en œuvre.

Les baies HP P10000 sont disponibles depuis le 29 août à partir d’environ 200 000 €

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close