Amazon AWS est rentable, selon son vice-président

"Profitables".

"Profitables". C'est ainsi qu' Adam Selipsky, vice président d'AWS (Amazon Web services) a qualifié les activités de la division Cloud d'Amazon, chez nos confrères de Reuters. Et d'une façon très optimiste, il affirme même qu' AWS restera profitable pour encore "des années" . Il y explique notamment qu'AWS compte pour 2% des revenus d'Amazon et que cette activité connait une croissance rapide.

Adam Selipsky, généralement avare de toutes informations concernant les chiffres d'AWS, fait également part, toujours chez nos confrères, des faibles marges de ce secteur d'activité. Rejoignant sur ce point Terry Wise. Lors d'un entretien avec la rédaction, le directeur du Business développement chez Amazon Web Services nous avait conté sa stratégie de conquête, expliquant que ce segment de marché reposait sur le principe "des gros volumes avec des faibles marges".

Vers le milliard de dollars en 2011?

Selon des analystes de la banque UBS, les activités d'Amazon AWS pesaient environ 500 M$ en 2011 et devraient atteindre 750 M$ en 2011. Les analystes de la banque tablent ensuite sur un décollage rapide des ventes pour atteindre 2,5 Md$ en 2014. Citigroup, de son côté évalue à 650 M$ le CA réalisé par Amazon AWS en 2010. Des estimations qui paraissent bien prudentes si Selipsky dit vrai.

Ainsi Amazon a terminé son premier semestre fiscal fin juillet avec un CA de 19,7 Md$ (+44% sur un an), ce qui selon l'estimation fournie par Selipsky se traduirait par environ 395 M$ de CA semestriel pour AWS. En admettant que la croissance du géant de l'e-commerce se poursuive à ce rythme (ce que prévoit Amazon dans sa dernière publication financière), AWS pourrait approcher la barre du milliard de dollars en 2011.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close