Opposition des syndicats à la filialisation de la DSI de GDF Suez

Véronique Durand-Charlot envisage de filialiser la direction des services informatiques de GDF Suez.

Véronique Durand-Charlot envisage de filialiser la direction des services informatiques de GDF Suez. C’est du moins ce que révèle la Fédération Nationale Mines et Energie de la CGT en publiant le texte d’une «résolution unanime des représentants du personnel» de la compagnie gazière, en date du 28 juillet dernier. 

Ce texte indique notamment que la directrice de la DSI a fait état du projet le 24 juin dernier, lors du Comité d’Etablissement du Siège, le motivant par le besoin «d’indépendance du siège [de la DSI] pour mettre en oeuvre sa stratégie de développement sur l’ensemble du groupe GDF Suez ». La structure filialisée relèverait de la convention collective CICF-Syntec. 

Les syndicats estiment que la DSI pourrait trouver son indépendance «en se constituant comme un nouvel établissement de GDF Suez et qu’une filialisation n’était pas nécessaire ». Ils semblent notamment s’inquiéter de l’avenir du statut des salariés de la DSI. 

En mai dernier, Jacques Mouton, pour la CFDT, relevait l’impression générale d’une volonté forte de la direction de la DSI de maximiser le recours à l’externalisation : déjà, «les trois quarts des effectifs sont externes », constatait-il alors. En tout, quelque 3000 personnes travailleraient au pilotage du SI de GDF Suez.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close