Bruxelles veut ouvrir le marché du roaming

Selon nos confrères des Echos, la Commission européenne souhaiterait faire du "roaming" un marché ouvert à la concurrence.

Selon nos confrères des Echos, la Commission européenne souhaiterait faire du "roaming" un marché ouvert à la concurrence. Bruxelles devrait déposer mercredi une série de mesures réglementaires, permettant à un usager européen de choisir son opérateur télécoms proposant des tarifs d'itinérance plus intéressants. Ce projet, expliquent nos confrères, permettrait d'établir deux factures dont une réservée au roaming et ce avec la même carte SIM. Ce projet pourrait voir le jour en 2014.

Mais avant cela, la Commission espère bien faire baisser les tarifs d'itinérance en place, qu'elle estime, par le voie de Neelie Kroes, "injustifiés". Le projet prévoit ainsi un ajustement des prix d'itinérance sur le prix des communications nationales avec un plafond de 20 centimes supplémentaires sur la tarif en roaming.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close