HP se réorganise autour de Leo Apotheker

Le ménage se poursuit chez HP. Après le départ du patron de la division réseau, Marius Haas et celui de Tom Hogan au marketing, c’est au tour de trois des responsables clé de HP de quitter leur poste, afin de réaligner les fonctions opérationnelles sur la feuille de route décidée en mars dernier, a annoncé HP dans un communiqué du groupe.

Le ménage se poursuit chez HP. Après le départ du patron de la division réseau, Marius Haas et celui de Tom Hogan au marketing, c’est au tour de trois des responsables clé de HP de quitter leur poste, afin de réaligner les fonctions opérationnelles sur la feuille de route décidée en mars dernier, a annoncé HP dans un communiqué du groupe.

A ce titre, Ann Livermore, l’une des cadres les plus influentes de HP, à la tête des activités HP Enterprise Business, quitte son poste, et se voit nommer au Conseil d’Administration du groupe. Elle assurera l’intérim en attendant que le groupe de Leo Apotheker lui trouve un remplaçant.

HP explique dans ce même communiqué que ces changements organisationnels visent à ce que tous les postes en relation avec la clientèle rapportent directement au Pdg Leo Apotheker, qui visiblement entend mener d’une main de fer, le changement de stratégie du groupe, dont il a annoncé les grandes lignes en mars dernier.

Ainsi, Dave Donatelli, vice président des activités serveurs, stockage et réseau d’entreprise ainsi que Bill Veghte vice président des activités logicielles, rendront désormais compte au Pdg.

HP annonce également le départ immédiat de Pete Bocian, le directeur administratif, qui ne sera pas remplacé. Même sort pour le CIO Randy Mott, qui quant à lui se verra attribuer un successeur.

Autre changement stratégique, Todd Bradley, actuel vice président de la division Personal Systems Group et Vyomesh Joshi, vice président des activités Imaging and Printing auront également pour mission d’étendre les perspectives du groupe en Chine pour le premier et en Inde pour le second.

Début juin, le syndicat anglais PCS rapportait que HP s’apprêtait à délocaliser en Inde 200 emplois liés au support technique des systèmes d’information du ministère britannique du travail et des pensions (DWP) .

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close