Une fois, deux fois, trois fois… Le poste de CEO d'HP est adjugé à Meg Whitman (mis à jour)

L'ancienne dirigeante du groupe d'enchères en ligne eBay et candidate républicaine malheureuse au poste de gouverneur de Californie a été nommée aujourd'hui au poste de CEO d'HP en remplacement de Leo Apotheker. Ce dernier n'aura passé que onze mois à la tête d'HP.

Meg Whitman, ex-CEO d'eBay
jusqu'en 2008 devient CEO
et présidente d'HP

Encore une fois le poste de CEO d'HP n'ira pas à l'un des talentueux dirigeants de division de la firme, comme Todd Bradley, Dave Donatelli, Vyomesh Joshi. En pleine tourmente financière, après la division par deux de son cours de bourse sous l'ère Apotheker, la société emblématique de la Silicon Valley vient de confier son avenir à Meg Whitman, l'ex-CEO d'eBay (jusqu'en 2008) et candidate malheureuse au poste de gouverneur de Californie en 2010. Whitman était, depuis janvier 2011, l'une des membres du conseil d'administration de la firme.

C'est aussi une proche de Ray Lane. D'ailleurs, elle était depuis plusieurs mois une conseillère du fonds  d'investissement fonds Kleiner Perkins Caufield & Byers, dont Ray Lane est l'un des partenaires et dirigeants. Mag Whitman hérite du poste de CEO et de celui de présidente du conseil d'administration suite au limogeage de Leo Apotheker, dont le mandat à la tête d'HP n'aura duré que 11 mois. Les conditions financières de son embauche n'ont pas été précisées pour l'instant pas plus que celles du licenciement de Leo Apotheker. Rappelons que ce dernier n'avait déjà fait qu'un court passage au poste de CEO de SAP puisqu'il en avait été éjecté par Hasso Plattner, le co-fondateur et président de l'éditeur, moins d'un an après le début de son mandat.

Leo Apotheker, après moins de
11 mois à la tête d'HP, fait les
frais de l'opération organisée par
le board du constructeur. Il avait
perdu son poste de CEO de
SAP en février 2010, près de
9 mois après sa prise de fonction

"Meg est une visionnaire technologique dont la capacité à tenir les objectif est reconnue" a expliqué l'ex-président du conseil d'administration, Ray Lane, promu président exécutif. Et Ray Lane de vanter les capacités de communications de la nouvelle CEO. C'est toutefois oublier que Whitman est responsable de l'acquisition par eBay de Skype pour 2,5 Md$, une acquisition mal ficelée et qui a finalement couté fort cher au spécialiste de la vente et du paiement en ligne

Il semble que ce n'est pas tant la stratégie de Leo Apotheker - approuvée par le conseil d'administration et publiquement soutenue par Ray Lane - qui soit en cause, mais plutôt son "leadership" et la communication catastophique d'HP autour de décisions récentes comme l'annonce de la volonté de se séparer de sa division PC ou la décision d'abandonner la fabrication d'équipements WebOS moins de deux mois après leur lancement. De nombreux actionnaires ont aussi estimé que la prime proposée par HP pour le rachat de l'anglais Autonomy était bien trop élevée - là encore l'acquisition a eu lieu avec l'aval du conseil d'administration et en particulier de Ray Lane. Enfin, la dégradation des relations avec Oracle qui a pesé lourd dans la contre-performance récente de la division BCS (Business Critial Systems) d'HP est aussi reprochée à Leo Apotheker. Pourtant, sur ce dernier point, on peut se demander si c'est Apotheker qui est le principal responsable, ou Ray Lane, dont le moins que l'on puisse dire est qu'il n'a pas quitté son poste de président d'Oracle en bons termes en 2000.

Bref, sans préjuger de ce que sera la performance de Meg Whitman à la tête d'HP, on peut légitimement se demander si Leo Apotheker n'a pas servi de fusible pour Ray Lane ou si, vu l'influence de son ex-président du conseil d'administration, il n'aurait pas été plus logique que ce dernier prenne la tête d'HP.

Note : cet article a été mis à jour le 23 septembre à 9h56 pour ajouter la photo de Meg Whitman, son lien avec Ray Lane chez KPBC et à la fin de l'article mentionner la fin des périphériques WebOS. La légende de la photo de Leo Apotheker précise aussi la durée de ses mandats chez HP et SAP

 A lire aussi sur LeMagIT :

En savoir plus sur le web :

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close