Acer dégaine ses serveurs x86 aux Etats-Unis

Le couteau entre les dents, Acer a donné un coup d’accélérateur à sa stratégie de pénétration du marché des serveurs en annonçant l'arrivée de son offre de serveurs et de solutions de stockageaux Etats-Unis.

Le couteau entre les dents, Acer a donné un coup d’accélérateur à sa stratégie de pénétration du marché des serveurs en annonçant l'arrivée de son offre de serveurs et de solutions de stockageaux Etats-Unis. Sur le nouveau continent, Acer n'utilisera pas sa marque Gateway, comme en Europe, mais bel et bien sa propre marque (on se demande d'ailleurs toujours pourquoi Acer n'a pas agi de même en Europe...).

Une offre qui s'enrichit de serveurs Intel

 ab7000 350x250
L'offre lame d'Acer est dérivée des châssis
SuperBlade de SuperMicro

Le marché américain devrait donc voir arriver une bonne partie de l'offre de serveurs AMD Opteron initialement annoncée en mai 2010 en Europe sous la marque Gateway, mais aussi une nouvelle ligne de machines à base de puces Intel Xeon. La seule partie de l'offre Gateway à ne pas faire le voyage est l'offre de serveurs lames Opteron, remplacée aux Etats-Unis par une offre à base de lames Intel. Après vérification, le site français semble avoir lui aussi été discrétement mis à jour et les offres lames AMD y ont aussi disparu (tandis que les serveurs Intel annoncés aux Etats-Unis y ont fait leur apparition).

Rappelons qu'il ne faut guère attendre de surprise de l'offre de serveurs d'Acer puisqu'il s'agit essentiellement d'une gamme composée de serveurs Supermicro remarqués. L'offre lame notamment s'appuie sur les SuperBlade du constructeur américain, tandis l'offre AMD est essentiellement basée sur les serveurs A+ et l'offre rack Intel sur la gamme SuperServer.

Des objectifs un peu trop ambitieux ?

Notons que comme en Europe et en Asie, Acer commercialisera aussi aux Etats-Unis une offre de baie SAN basée sur la technologie des baies AMS d'Hitachi. Comme lors de son lancement en Europe, Acer affiche de grandes ambitions sur le marché US et se donne pour objectif d’aller titiller Dell sur son terrain. En mai 2010, le constructeur avait affirmé qu’il comptait s’accaparer 10 % du marché mondial des serveurs en 18 mois. Un objectif qui comme nous le notions en janvier 2011 semble bien ambitieux au vu des performances du constructeur au cours de l'année 2010

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close