Résultats: Apple continue d’afficher une forme insolente

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour Apple qui semble pouvoir enchaîner imperturbablement les résultats financiers records depuis le lancement réussi de l’iPhone, en 2007.

Apple a enregistré un chiffre d’affaires de 26,74 Md$ au dernier trimestre 2010, 70 % de mieux qu’un an plus tôt. Le tout pour un bénéfice net de 4,3 Md$, soit une progression de près de 80 % sur un an. 

Ces excellents résultats s’expliquent par la bonne santé des ventes d’Apple sur quasiment l’ensemble de ses gammes de produits.

Le constructeur a ainsi écoulé 4,13 millions de Mac au dernier trimestre 2010, soit près de 23 % de mieux qu’à la même période, fin 2009. Pour mémoire, l’industrie de l’informatique personnelle s’est contentée d’une progression de 3,1 % de ses ventes en volume sur un an, aux trois derniers mois de 2010, selon Gartner.

La polémique de l’été sur l’antenne de l’iPhone 4 ne semble pas avoir pénalisé l’appareil qui s’est écoulé à 16,24 millions d’unités sur la période, soit près du double de l’année précédente. L’iPad a, de son côté, confirmé son attrait avec 7,33 millions d’unités vendues. 

Dans ce paysage idyllique, seule la gamme d’iPod fléchit quelque peu, avec 19,45 millions d’unités vendues, contre 21 millions à la même période l’an passé.

Pour le premier trimestre 2011, Apple prévoit un chiffre d’affaires de 22 Md$.

En complément:

- Florence Dietsch, consultante chez Neoxia : «l’iPad répond à différentes finalités dans les entreprises»

- Processeurs : la Chine arrive à grand pas / Révélations : le week-end WikiLeaks / iPad : entreprise ready / XP et Office 2003 : vague migratoire / Windows Phone 7 : les lacunes

- Résultat : Apple explose tout sur son passage, tiré par l’iPhone et désormais l’iPad

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close