Intel ouvre à Versailles son centre de recherche dédié aux calculs intensifs

Intel fait feu de tout bois pour montrer qu’il s’attaque d’ores et déjà aux processeurs de demain.

Intel fait feu de tout bois pour montrer qu’il s’attaque d’ores et déjà aux processeurs de demain. Après l’annonce, il y a quelques jours d’un investissement de plusieurs milliards de dollars dans la rénovation de chaînes de production aux Etats-Unis, le fondeur californien vient d’ouvrir un centre de recherche en exainformatique.
Baptisé Exascale Computing Research (ECR), il est orienté vers les calculs intensifs, censés permettre d’aider la recherche notamment « par la création de nouveaux schémas de simulation et d’analyse des données, grâce à des systèmes optimisés, capables de milliards de milliards d’opérations par seconde » selon les termes du communiqué.
Annoncé en mars 2009, le nouveau centre est monté en collaboration avec le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique), le GENCI (Grand Equipement National de Calcul Intensif) et l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Par ailleurs, Intel vient également d’annoncer l’ouverture de sa première usine chinoise. Située à Dalian, elle aura coûté quelque 2,5 milliards de dollars.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close