refresh(PIX) - Fotolia

HPC : Nvidia acquiert Mellanox

Nvidia acquiert Mellanox pour 6,9 milliards de dollars, alors que la concurrence s'intensifie entre les plates-formes capables de gérer l'Intelligence Artificielle et les calculs intensifs.

Nvidia vient de racheter le fabricant israélien de composants réseaux Mellanox Technologies pour 6,9 milliards de dollars. Mellanox et Nvidia, qui collaboraient déjà dans le HPC (High Performance Computing), ont donc décidé de pousser plus loin leur alliance en se mariant dans un contexte où la concurrence est de plus en plus vive entre les fournisseurs pour plates-formes de calculs intensifs et d'Intelligence Artificielle.

En novembre, après Google et ses TPU, Amazon avait annoncé une nouvelle puce, Inferentia, dédiée à l'IA, ce qui pourrait faire un acteur de plus capable de prendre une partie du marché du GPU de Nvidia dans l'IA. En octobre, Cray avait par ailleurs annoncé "Slingshot", qui cible également le HPC et l'IA.

La nouvelle n'a pas surpris Steve Conway, vice-président senior de Hyperion Research. « La concurrence s'intensifie parce que le marché [du HPC] devient de plus en plus grand et attrayant [...] C'est une bonne idée pour Nvidia et Mellanox car ensemble, ils seront plus forts dans cette compétition ».

Nvidia et Mellanox bien présents dans le Top 500 des supercalculateurs

Mellanox - spécialiste des interconnexions haut débit InfiniBand - et Nvidia ont une présence importante dans la liste des 500 supercalculateurs les plus puissants du monde.

Les deux sociétés ont travaillé ensemble sur de nombreux grands systèmes HPC. En octobre, le Dept. of Energy (DOE) des États-Unis a par exemple dévoilé Sierra, un superordinateur de 125 pétaflops qui utilise les GPU de Nvidia et les composants InfiniBand de Mellanox, ainsi que des CPU IBM Power 9. C'est le deuxième supercalculateur le plus rapide au monde, selon le dernier classement Top500.

Il fut un temps où les supercalculateurs et le HPC étaient la chasse gardée des CPU. Mais les GPU, conçues à l'origine pour le traitement graphique, se sont avérées capables de traiter des problèmes mathématiques et de faire du calcul intensif plus rapidement et à un coût inférieur à celui des CPU. Autre signe de cette évolution, il y a une dizaine d'années, Nvidia a développé CUDA, une plate-forme de calcul parallèle pour les développeurs.

Mellanox, spécialiste d'InfiniBand

De son côté, Mellanox a été créé en 1999. La société a, dès sa naissance, été l'un des rares vendeurs de commutateurs InfiniBand.

L'entreprise, comme ses concurrentes de l'époque, présentait InfiniBand comme une alternative à la fois plus rapide et avec moins de latence que Fibre Channel pour les réseaux de stockage.

Mais les administrateurs de SAN ont été réticents à passer à cette nouvelle technologie réseau, et c'est finalement dans le HPC qu'InfiniBand a fini par être adopté.

Mellanox revendique que la plupart des supercalculateurs du Top 500 mondial utilisent des switch InfiniBand. Ses produits - InfiniBand et Ethernet cumulés - seraient présents dans 265 d'entre eux.

InfiniBand est également utilisé comme interconnexion interne pour les systèmes de stockage, comme ceux de Dell EMC, NetApp, IBM et DataDirect Networks.

Mellanox a été l'unique startup de l'InfiniBand à survivre. Elle est aujourd'hui l'un des deux seuls fournisseurs de cette technologie avec Intel. Mellanox tire néanmoins la majorité de ses revenus d'Ethernet. En 2018, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 616 millions $ avec ses produits Ethernet contre 438 millions $ avec ses offres InfiniBand.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close