Oracle se sert de l'arme Java pour menacer Google

C'est la première fois qu'Oracle utilise publiquement le porte-feuille de technologies héritées de Sun pour menacer un rival.

C'est la première fois qu'Oracle utilise publiquement le porte-feuille de technologies héritées de Sun pour menacer un rival. L'éditeur vient de déposer une plainte contre Google, accusant le système d'exploitation pour mobiles d'Android de violer le copyright et certains brevets relatifs à Java. La plainte a été déposée jeudi devant la cour de district de San Francisco.

Rappelons que, pour Android, Google a développé sa propre technologie compatible Java, baptisée Dalvik, redeveloppée de zéro, officiellement sans s'appuyer sur les technologies Java de Sun. Pour tourner sous Dalvik, une application Java venant d'un environnement Sun doit être recompilée au préalable.

Selon Oracle, dans le développement de cette technologie, Google a "délibérément" violé les brevets de Sun et a également recruté certains ingénieurs Java de la firme californienne.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close