Les appels à la grève se multiplient dans le secteur IT

Fait nouveau dans notre industrie, devant le rabotage constant et systématique de leurs avantages sociaux, les salariés du secteur des technologies de l’information et de la communication  ont de plus en plus recours à la grève pour faire valoir leurs revendications.

Fait nouveau dans notre industrie, devant le rabotage constant et systématique de leurs avantages sociaux, les salariés du secteur des technologies de l’information et de la communication  ont de plus en plus recours à la grève pour faire valoir leurs revendications. Après une année 2009 marquée par les mouvements de Nortel, Altis, Alcatel , Yahoo et  Capgemini Outsourcing (sans parler de celui de HP-EDS en 2008), la mobilisation s’est prolongée en 2010 avec des grèves, parfois dures, dans des entreprises comme Effitic, Atos Origin, Sun Microsystems et Sodifrance.

La grève la plus dure a certainement été celle de Surcouf, où une partie des 179 salariés menacés de licenciement ont été jusqu’à camper devant le magasin de Daumesnil pour obtenir de meilleures conditions de départ.  La grève a pris fin après quatre semaines de mobilisation sans que la direction de l’enseigne cède grand chose mais le mouvement laissera probablement des traces profondes.

A lire également sur ChannelNews

Défaillances : le secteur IT continue de payer un lourd tribut à la crise
La folie des datacenters s’empare de la France


Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close