Passe d’arme : Salesforce poursuit à son tour Microsoft

Dans ce qui peut être considéré comme une réponse du berger à la bergère, Salesforce vient de déposer une plainte pour violation de brevets contre Microsoft devant une cour du Delaware.

Dans ce qui peut être considéré comme une réponse du berger à la bergère, Salesforce vient de déposer une plainte pour violation de brevets contre Microsoft devant une cour du Delaware.
Selon la plainte déposée par le spécialiste du CRM hébergé et du Paas, les mécanismes de fonctionnement de .NET et Sharepoint (respectivement le framework principal et la plate-forme de collaboration de Redmond) Redmond violeraient des technologies brevetées par Salesforce , ont ainsi révélé nos confrères de BusinessWeek.

Comme il est souvent de coutume au Etats-Unis, les deux éditeurs s’engagent dans une passe d’arme juridique sur fond de brevets, une bataille entamée par Microsoft en mai dernier qui accusait Salesforce d’avoir - lui-aussi - violé pas moins de neuf de ses technologies brevetées.

Interrogé par nos confrères de BusinessWeek, Horacio Gutierrez, le directeur adjoint des affaires juridiques de Microsoft, notamment en charge des questions de propriété intellectuelle, se dit “ confiant dans la position [de Microsoft]” et indique qu'il entend poursuivre la bataille judiciaire entamée à Seattle le mois dernier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close