Atos Origin toujours en recul entrevoit des raisons d’espérer une reprise

L’activité d’Atos Origin a encore reculé au 1er trimestre avec un chiffre d’affaires en chute de 5,5% à 1,231 milliard d’euros.

L’activité d’Atos Origin a encore reculé au 1er trimestre avec un chiffre d’affaires en chute de 5,5% à 1,231 milliard d’euros. Un montant cependant en ligne avec les prévisions de la plupart des analystes et avec les perspectives de la SSII « compte tenu d'une base de comparaison défavorable avec le premier trimestre 2009 qui avait été quasiment stable avec -0,6% ». Point positif : les commandes sont reparties à la hausse selon le groupe dirigé par Thierry Breton qui présente un portefeuille de 1,577 milliards d’euros sur les trois premiers mois de l’année, soit une croissance 17%.
Michel-Alain Proch, directeur financier d' Atos Origin, a par ailleurs affirmé que la pression des prix en France et au Pays-Bas – d’où vient le groupe Origin racheté durant les années 2000 – s’était stabilisée. Selon lui, la France est également le pays qui – pour la SSII – donne le plus de signes d’une reprise.

Pour approfondir sur SSII

- ANNONCES GOOGLE

Close