Réseaux mobiles : le trafic données dépasse la voix

Selon les chiffres de l'équipementier Ericsson, en décembre dernier, le trafic de données sur les réseaux mobiles, après une croissance de 280 % en 2008 et en 2009, égalait celui de la voix.

Selon les chiffres de l'équipementier Ericsson, en décembre dernier, le trafic de données sur les réseaux mobiles, après une croissance de 280 % en 2008 et en 2009, égalait celui de la voix. Dans le monde, les transmissions de données sur réseaux mobiles atteignaient 140 000 To sur le dernier mois de 2009. Ce qui fait dire au Suédois que, depuis, le trafic data, qui a explosé avec la 3G, doit devancer la voix.

Surtout, les perspectives de progression de l'Internet mobile, qui ne comptent que 400 millions d'abonnés, sont immenses. Tandis que, de son côté, la voix a fait presque le plein, avec 4,6 milliards de personnes sur la planète disposant d'un téléphone mobile. Ericsson prévoit d'ailleurs 100 % de croissance par an pour le trafic de données sur les réseaux mobiles au cours des cinq ans qui viennent.

Pour son étude, l'équipementier se base sur le trafic géré par ses équipements implantés dans des réseaux du monde entier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close