Palm : dégringolade des ventes du Pre

Cette fois-ci, le cochon est dans le maïs.

Cette fois-ci, le cochon est dans le maïs. Alors que le Palm Pre est à quelques enjambées des rayons de SFR, le groupe, autrefois symbole de l’assistant personnel, annonce des chiffres de ventes catastrophiques pour son dernier terminal. Au troisième trimestre clos le 26 février, les distributeurs du Palm Pre n’ont écoulé que 408 000 unités parmi les 960 000 livrées initialement.

Un constat dur et amer pour Palm qui compte sur son terminal pour se remettre en selle et venir titiller l’iPhone, les terminaux Android ou encore le Blackberry sur le segment des smartphones. Visiblement, ni le terminal ni son OS (webOS), pourtant très prometteur, n’ont réussi à séduire le marché et à enrayer les belles mécaniques d'Apple ou de Google, lancées à toute allure. Comparativement, Apple a écoulé quelque 8,7 millions d'iPhone sur son dernier trimestre fiscal.

Du coup, sur la période, Palm publie une perte de 22 millions de dollars pour un chiffre d’affaires de 350 millions de dollars pourtant au dessus des estimations réalisées lors d’une alerte sur résultats, le mois dernier. Le groupe tablait alors sur un CA compris entre 285 et 310 millions de dollars.

En complément :

- OS mobile : Palm revient à la rame

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close