Google pourrait confirmer son retrait de Chine aujourd'hui

Dans son édition du jour, le Financial Times explique que Google pourrait annoncer ce lundi 22 mars la fermeture de son moteur de recherche chinois Google.

Dans son édition du jour, le Financial Times explique que Google pourrait annoncer ce lundi 22 mars la fermeture de son moteur de recherche chinois Google.cn et sa stratégie pour la continuation de ses autres activités dans l'Empire du Milieu.

Depuis janvier, Google ne fait plus mystère de son opposition au système de censure "volontaire" auquel le soumet le gouvernement chinois. Selon le FT, "Google pourrait mettre fin à l'ensemble de ses activités en Chine. Cela impliquerait la fermeture de la co-entreprise opérant Google.cn et l'arrêt de ses activités de R&D locales". Dans ce scénario, les quelques 6 000 employés locaux de Google perdraient leurs emplois.

Faute d'un accord même à minima avec le gouvernement Chinois, Google risque aussi le filtrage de son site Google.com par le grand pare-feu chinois qui "protège" la population chinoise des mauvaises influences étrangères.

Selon le FT, un autre scénario permettrait à Google de conserver ses activités de R&D locales. Si le gouvernement maintient l'accès à Google.com, la société pourrait personnaliser ses fonctions pour optimiser le fonctionnement du moteur global Google pour la Chine. Ce scénario pourrait permettre à Google de préserver une bonne partie de ses 35% de parts de marché chinois.

Ironiquement, le FT note que les salariés chinois de Google sont pour l'instant restés d'une grande fidélité à la firme. Citant des recruteurs travaillant pour IBM et Microsoft, le journal indique que "les tentatives de débauchages d'ingénieurs de Google ont jusqu'alors été largement infructueuses". Signe que les salariés locaux croient en une solution, ou à de confortables indemnités de licenciement en cas de retrait de Google.

En complément :

- Google.cn éteint le 10 avril prochain ?

- Google se dit certain à 99 % de devoir quitter la Chine prochainement

- La Chine menace Google


Mise à jour du 23 mars 2010  : Google désactive la censure en Chine, reroute vers Hong Kong

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close