Microsoft annonce les SP1 de Windows 7 et Windows Server 2008 R2

Microsoft vient d’annoncer le premier Service Pack pour Windows 7 et pour Windows Server 2008 R2. Mais sans indiquer de date de disponibilité. L’éditeur a néanmoins précisé que le SP1 de son dernier OS client contiendrait essentiellement des « mises à jour mineures » et, en particulier, les correctifs précédemment proposés via le service Windows Update.

Microsoft vient d’annoncer le premier Service Pack pour Windows 7 et pour Windows Server 2008 R2. Mais sans indiquer de date de disponibilité.

L’éditeur a néanmoins précisé que le SP1 de son dernier OS client contiendrait essentiellement des « mises à jour mineures » et, en particulier, les correctifs précédemment proposés via le service Windows Update. Une compilation, en somme. Mais avec une cerise : un client Remote Desktop mis à jour pour supporter RemoteFX, une solution de support multimédia pour l’accès à distance à l’environnement graphique de travail qui doit être introduit par le SP1 de Windows Server 2008 R2.

Issu du rachat, l’an passé, de Calista, RemoteFX doit notamment permettre de profiter, à distance, de tous les enrichissements visuels des interfaces graphiques, comme lorsqu’elles sont utilisées en local, mais en contexte de poste de travail virtualisé de type VDI : vidéo avec audio totalement synchronisée, Silverlight, graphismes 3D (jusqu’à certaines applications OpenGL), et bien sûr Aero, comme l’indique Max Hermann, membre de l’équipe marketing de Windows Server Remote Desktop Services chez Microsoft.

Si RemoteFX n’est pas rappeler HDX, de Citrix, ou TCX, chez Wyse, il ne se pose pas à concurrent direct du premier : Microsoft a conclu un accord de collaboration avec Citrix en vue de l’intégration et du support de RemoteFX dans XenDesktop et HDX.

Le SP1 de Windows Server 2008 R2 doit également introduire la fonction dite Dynamic Memory : celle-ci, évoquée lors des derniers TechDays parisiens, en février, permettra d’allouer à la volée de la mémoire supplémentaire à des machines virtuelles qui en auraient besoin en « empruntant » de la mémoire non utilisée par d’autres VM. 

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close