Résultats : Dassault Systèmes voit une reprise lente en 2010

Une année “difficile” pour Dassault Systèmes (DS) - de la voix de son directeur général adjoint, Thibault de Tersant -, éditeur français n°1, qui a enregistré pour son exercice 2009 un bénéfice net en baisse de 15 %, à 169,7 millions d’euros.

Une année “difficile” pour Dassault Systèmes (DS) - de la voix de son directeur général adjoint, Thibault de Tersant -, éditeur français n°1, qui a enregistré pour son exercice 2009 un bénéfice net en baisse de 15 %, à 169,7 millions d’euros. Le chiffre d’affaires 2009 s’est établi à 1,25 milliards d’euros, soit un recul de 6,3 % en un an. Des résultats que le groupe dit “en ligne avec les objectifs de la société”.

Dans un communiqué, Thibault de Tersant déclare “qu’il est satisfaisant de constater qu’en 2009, DS a su bien négocier une année difficile. Grâce à la valeur que nos solutions logicielles apportent à nos clients, notre chiffre d’affaires récurrent a bien résisté et nous avons pu limiter l’impact de la crise économique mondiale sur notre chiffre d’affaires logiciel à une baisse à un seul chiffre”.

En 2009, les activités logicielles de l’éditeur ont généré un CA de 1,1 milliard d’euros, tiré notamment par les outils de PLM (Product Lifecycle Management - gestion de cycle de vie des produits) qui, à eux seuls, ont engrangé 839 millions, en baisse de 4,5 % toutefois en un an. Les logiciels de conception mécanique 3D affichent quant à eux un CA de 260,8 millions. Les activités de services ont, de leur côté, enregistré un CA de 151,5 millions en 2009, en baisse de 17,8 %.

Pour le 4ème trimestre 2009, l’éditeur affiche un CA de 339 millions (-11,5 %), pour un bénéfice net de 76,9 millions d’euros, en hausse de 37 %.

“Concernant nos objectifs, nous estimons que la reprise économique fera lentement sentir ses effets en 2010. Néanmoins nous visons, dans ces conditions de marché, une croissance à deux chiffres des ventes de nouvelles licences, avant prise en compte de l’acquisition d’IBM PLM”, a déclaré Thibault de Tersant. Rappelons que l'éditeur a prévu de racheter, pour 600 millions de dollars, les activités de vente et de support client d'IBM dédiées au portefeuille d'applications PLM, ainsi que les contrats clients et actifs associés. La transaction doit être finalisée au premier semestre.

En complément :

- Dassault Systèmes se renforce sur les grands comptes avec l’activité PLM d’IBM

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close