Microsoft cesse le support Unix pour Fast, son outil de recherche pour entreprises

Les outils de recherche Microsoft pour entreprise pour Unix et Linux c’est fini.

Les outils de recherche Microsoft pour entreprise pour Unix et Linux c’est fini. L’éditeur a décidé de consacrer 100% du support de Fast – outil de recherche historique d’origine scandinave acquis en 2008 par Redmond – à Windows. Lors du rachat, Microsoft avait promis de poursuivre le support multi-plates-formes de Fast. Ce qui a été fait jusqu’à présent et sera encore le cas dans les mois à venir, mais pour la dernière fois.

De nombreux analystes estiment que cette décision de Microsoft augure néanmoins d’un avenir positif. Microsoft n’a pas intérêt à couper Fast de plates-formes clientes potentielles. Cet arrêt du support augurerait donc d’une plus forte intéropérabilité entre Windows et le monde Unix, qui ne rendrait plus nécessaire le support de plusieurs plates-formes. Bjorn Olstad, CTO de Fast pour Microsoft, affirme que son côté que la fin de ce support permettra à ses équipes de se concentrer sur le développement de plus d’innovations.

En terme de marché, la recherche en entreprise est aujourd’hui dominée par Microsoft – via Fast donc – et Autonomy. Mais Google pousse de plus en plus et, surtout, concernant les plates-formes Linux, le monde open source dispose désormais d’un outil opérationnel au travers des technologies Open Source Apache Lucene / Solr.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close