Cisco finalise petitement le rachat de Tandberg pour 3,41 Md$

C’est fait.

C’est fait. Cisco est l’heureux propriétaire de Tandberg. Mais l’acquisition se sera faite dans la douleur, l’équipementier télécoms n’ayant finalement réussi qu'à s’octroyer 89% du capital du constructeur norvégien au terme de la période d'acceptation de son offre publique d'achat. Du coup, Cisco est obligé de renoncer à la clause qui conditionnait le rachat à un taux d'acceptation de 90%. L'équipementier américain avait déjà dû revoir son offre initiale à la hausse pour convaincre des actionnaires de Tandberg plutôt réticents, la portant à 3,41 milliards de dollars, soit 410 millions de plus que prévu au départ.
Ce rapprochement était vu comme important par Cisco car Tandberg est fortement implanté en Europe avec 1 500 salariés principalement employés en Norvège et au Royaume-Uni. Surtout, les services de vidéoconférence ont le vent en poupe depuis le dernier choc pétrolier, au printemps 2008 et depuis la crise qui a amené les entreprises à tailler dans leurs budgets de déplacements. Tandberg a profité de la situation avec, pour son exercice 2008, une croissance de l’activité de 28 %, avec un chiffre d’affaires de 808,8 millions de dollars pour un résultat opérationnel de 176,7 millions de dollars, également en forte progression. Le Norvégien s’est notamment positionné sur le haut de gamme avec une offre de montage clé-en-main de salles  de vidéoconférence multi-sièges (avec trois écrans) pour un peu moins de 300 000 $.

Pour approfondir sur ToIP - VoIP

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close