Projets IT : les GIE Exa et AMT (Crédit Agricole) font datacenters communs

Paré pour la seconde phase.

Paré pour la seconde phase. C'est ce que semble dire Exa, un des 5 GIE gérant l'informatique des caisses régionales du Crédit Agricole. Ce groupement (530 personnes env.), qui prend en charge 8 caisses, a terminé en moins de 18 mois un projet de consolidation de ses infrastructures. Ce dernier apparaît comme une première étape dans le programme Nice de la banque, visant à regrouper sur 16 sites une informatique aujourd'hui distribuée sur une soixantaine d'implantations et passant par la suppression de 1 000 postes parmi les quelque 2 500 informaticiens employés par le grand compte. "L'objectif affiché de ce projet n'était pas de s'inscrire dans l'optique de Nice, mais manifestement nos dirigeants préparaient déjà ce programme", commente une source syndicale d'un des 5 GIE de la banque.

En effet, la rationalisation de la production d'Exa comprend la mutualisation des infrastructures avec celle d'un autre GIE du groupe, AMT (près de 700 personnes), sur un double site répondant aux normes Tier3 (caractérisant le niveau de disponibilité d'un datacenter ; quatre niveaux coexistent, allant de Tier1 - le plus faible - à Tier4 - le plus élevé -). Avec l'appui de 90 consultants d'IBM, Exa a consolidé ses quelque 2 000 serveurs (systèmes centraux et distribués) sur 400 systèmes de Big Blue, des System x et Power System, via le recours à la virtualisation. Le site central partagé avec AMT héberge également deux mainframes IBM z10, plus de 500 To de données sur des systèmes de stockage DS8000 et une sauvegarde assurée par deux robots VTS du même constructeur. Big Blue a également accompagné le GIE dans la mise en œuvre des processus issus du référentel de bonnes pratiques Itil.

Pour approfondir sur Gouvernance et qualité (Itil)

- ANNONCES GOOGLE

Close